Agression d’un membre des Démocrates de Suède – Liberté d’expression ménacée

28 Nov

traduction: sdu.nu

Au cours de la nuit du dimanche 25/11, Jesper Hård, militant des Jeunes Démocrates de Suède (SDU), a été violemment agressé par un groupe d’immigrés au centre de Karlskrona. Il a reçu des coups de poings au visage et s’est fait cassé plusieurs côtes.

– J’ai été attaqué dans le dos, frappé à la tête. Une fois à terre, j’ai seulement entendu « putain de démocrate de Suède » et j’ai reçu des coups des pieds, dit Jesper Hård.

Ce n’est pas la première fois que des membres du SDU sont victimes d’agression. Des attaques se sont auparavant déroulées lors de manifestations, de visites d’écoles, de tractages et parfois ouvertement dans la rue. Le mouvement a d’ailleurs organisé des manifestations et des réunions publiques avec le slogan « Stop à la violence de gauche! » qui ne trouve pas écho chez les autres partis ou associations jeunesse car ceux-ci sont presque totalement épargnés d’agressions en raison de leur appartenance politique. Le SDU a même lancé un fond de solidarité pour couvrir les risques encourus et verser des dons encourageants aux membres concernés par ces violences.

Jesper Hård ajoute:

– Le mouvement Jeunes Démocrates de Suède est ma vocation. Je vais continuer à m’engager en ce en quoi je crois. Personne ne me fera taire par la violence. J’espère que les autres mouvements politiques de jeunes reconnaissent la violence motivée par des raisons politiques comme un grave problème dans notre société. Les jeunes devraient pouvoir s’engager politiquement sans être victimes de menaces ou d’agressions.

Gustav Kasselstrand, président du SDU:

– Dans notre pays, les jeunes ont le droit de s’engager dans le mouvement politique qu’il souhaite sans être victimes de menaces ou d’agressions et il va de la responsabilité du gouvernement d’y veiller à tout prix et de prendre des mesures contre les agressions ciblant des personnes en raison de leurs convictions politiques. Dans une intervention au Parlement, Beatrice Ask a négligé les violences dont les jeunes Démocrates de Suède sont victimes. Cette évolution est en fait une menace envers notre société libre et démocratique. Toute violence pour raisons politiques est profondément inacceptbale, peu importe qui en est la cible.

L’école suédoise à la traîne

28 Nov

traduction: avpixlat.info

L’école suédoise, connue pour son laxisme, est de plus en plus en retard au niveau international. Selon une étude de la société  anglaise d’éducation Pearson, le système éducatif finlandais serait le meilleur au monde tandis que la Suède tombe à la 21ème place.

Pearson a observé les résultats d’examens à l’échelle internationale et les statistiques  de 2006 à 2010  du baccalauréat et du nombre d’élèves poursuivant des études universitaires. L’étude prend notamment en compte l’enquête Pisa de l’OCDE.

Selon les résultats de l’étude, la Finlande a la meileure éducation au monde. Elle est même le seul pays européen parmi les cinq premiers pays du classement, suivie de près par la Corée du sud, Hong Kong, le Japon et Singapour. La Suède se retrouve à la 21ème place.