Archive | NORVÈGE RSS feed for this section

Prisons norvégiennes: un tiers des détenus sont de nationalité étrangère

6 Avr

Jenny_Klingetraduction: hodjanernes blog

Représentante du Senterpartiet au Parlement et membre du Comité de Justice (Justiskomiteen), Jenny Klinge veut la sortie de la Norvège de l’espace Schengen et rétablir le contrôle des frontières.

Elle précise qu’un tiers des détenus des prisons norvégiennes sont de nationalité étrangère, et affirme que le problème s’est empiré pour chacun des pays ayant adopté la libre circulation.

« Le mauvais contrôle des frontières amène plus de violence et de vol. La Roumanie et la Bulgarie vont probablement bientôt devenir membres. Le problème sera alors encore plus difficile à gérer.
Nous avons bien assez de criminels norvégiens, nous ne devons pas en importer d’autres. »

Et combien d’ « étrangers » avec la nationalité norvégienne se trouvent dans les prisons?

Publicités

Nombre record de réfugiés en Suède – baisse en Norvège

7 Déc

Traduction: avpixalt.info

On constate en Suède une poussée du nombre de réfugiés jamais vue, de nouveaux records d’immigration se succèdent à la chaîne et les prévisions du Ministère de l’immigration doivent sans cesse être revues. On peut au contraire en Norvège se réjouir d’une baisse.

Le journal norvégien Aftonposten fait une comparaison entre le nombre de réfugiés relativement contrôlé et graduellement en baisse en Norvège et la déferlante de réfugiés que leur voisin suédois connait. Quand en Suède on prévoit près de 60 000 réfugiés pour l’an prochain, on envisage en Norvège une baisse bien en dessous de 10 000. Alors que les Syriens se servent de la guerre civile comme prétexte pour envahir la Suède par milliers de hordes, la Norvège n’en reçoit qu’un petit peu.

Pour certains, l’explication viendrait d’une administration plus stricte en Norvège ainsi que de la mise en place d’une politique d’immigration plus responsable. C’est aussi notre avis. En Suède, le gouvernement de Reinfeldt a pourtant fièrement déclaré que la Suède sera la grande exception en Europe – quand les autres pays agissent de manière responsable, la Suède préfère être irresponsable. Et l’opposition des rouges et des verts applaudit au lieu de s’y opposer. Il n’y a qu’un seul parti d’opposition dans le paysage politique suédois qui envisage un changement urgent.